Logo-new-web

28 Jun, 2017

Gestion des déchets

consignes nouveaux plastiques



Tri sélectif : le Pays de Grasse booste le recyclage du plastique 


La Communauté d’Agglomération du Pays de Grasse a été sélectionnée par Eco-Emballages suite à un appel à projet, visant à améliorer les performances du recyclage des emballages plastiques. Ces nouvelles collectivités devront avoir élargi les consignes de tri courant 2016, afin d’augmenter les tonnages de nouveaux plastiques à recycler, et ainsi accélérer le développement des filières. En novembre, les habitants du Pays de Grasse vont donc pouvoir déposer dans leur dispositif jaune l’ensemble des emballages plastiques. Une avancée importante qui va simplifier la vie de nos habitants, et dont notre environnement sera le bénéficiaire.
Sur son territoire de 23 communes intégralement desservi par la collecte sélective, et bénéficiant d’un maillage de déchèteries, la Communauté d’Agglomération du Pays de Grasse n’a eu de cesse de faire de la valorisation des déchets ménagers une priorité : promotion du compostage et du lombricompostage domestiques, partenariat avec la Ligue contre le cancer en faveur du recyclage du verre, projet d’expérimentation de la collecte sélective des biodéchets, soutien à la création de structures du réemploi (recycleries, …), accompagnement des écoles dans leurs démarches Agenda 21 scolaires, …
C’est donc naturellement que le Pays de Grasse s’est tournée vers une nouvelle opportunité qui s’est offerte à elle en matière de recyclage, en répondant à l’appel à candidature lancé par Eco-Emballages en faveur de la relance du tri et du recyclage du plastique en France. Désignée lauréate pour le département des Alpes-Maritimes, la Communauté d’Agglomération du Pays de Grasse a rejoint les 160 autres collectivités françaises retenues, qui étendent en 2016 leurs consignes de tri sélectif à tous les emballages plastiques.


En marche vers plus de recyclage


 

Avec seulement 22,5% des emballages plastiques recyclés, la France se situe en queue de peloton de l’Europe. En effet, à l’heure où plus d’un million de tonnes d’emballages en plastique est mis sur le marché chaque année, seules 230 000 sont recyclées.

Jusqu’à présent, pour la famille des plastiques, seuls les bouteilles et flacons pouvaient être triés. Les autres déchets de la même famille devaient être déposés dans les ordures ménagères en l’absence de techniques de valorisation économiquement viables. Ces derniers étant de plus en plus nombreux, tous les maillons de la chaine du tri se sont mobilisés pour dénouer cette problématique.

Tout d’abord, la Loi de transition énergétique pour la croissance verte du 18 août 2015, a réaffirmé la volonté des pouvoirs publics de généraliser à l’ensemble du territoire national, la consigne de tri élargie à tous les emballages plastiques avant 2022.

De leur côté, les acteurs du tri, de la collecte et du recyclage ont collaboré en vue de tester des méthodes de recyclage innovantes, de moderniser les centres de tri et de trouver des débouchés industriels rentables pour ces nouvelles matières premières.

A l’échelle du département et avec le soutien d’Eco-Emballages, le Syndicat Mixte d’Élimination des Déchets (SMED) a conduit en 2016 de vastes travaux de modernisation de son Centre de tri à Cannes, pour en faire un équipement nouvelle génération. Le centre de traitement est désormais en mesure d’accueillir les nouvelles résines collectées par le Pays de Grasse, dont le traitement est confié au SMED.


Un geste de tri simplifié pour l’habitant


 

Dès le mois de novembre, et après la Ville de Grasse où le dispositif est déjà en vigueur depuis 2011, les habitants du Pays de Grasse pourront trier dans leur sac, bac et container jaunes l’ensemble de leurs emballages plastiques sans distinction : bouteille, flacon, pot de yaourt, barquette, sachet, sac et film plastiques, ainsi que les barquettes polystyrènes.

Cette simplification majeure du geste de tri va rendre la vie plus facile à l’usager. En complément des papiers, briques alimentaires et des emballages en carton, métal et verre, plus d’erreurs possibles, tous les emballages déposés dans le tri sélectif seront recyclés !

En revanche, attention aux amalgames, ces nouvelles consignes ne s’appliquent qu’aux emballages. Ne surtout pas déposer les objets en plastique tels que jouets, tuyaux, tubes, pots de fleurs, cagettes, seringues, ... considérés comme des erreurs de tri et qui ne seront donc pas valorisés.

Au cœur de cette démarche, les habitants du Pays de Grasse vont jouer un rôle déterminant dans l’aboutissement de ce changement. Le Pays de Grasse invite donc tous les citoyens à se mobiliser, et à promouvoir ces nouvelles consignes auprès de leur entourage, car ils sont gages d’un cadre de vie préservé et durable pour nos enfants.

Afin de les accompagner, un courrier d’information ainsi que le nouveau mémo des consignes de tri vont leur être distribués par courrier, et il sera aussi disponible dans tous les points municipaux, ainsi que sur le www.paysdegrasse.fr
Enfin, pour tout renseignement en matière de gestion des déchets, le N°Vert (gratuit) du Pays de Grasse est à leur disposition : 0800 506 586.


Des enjeux environnementaux et financiers


 

Le tri n'est pas un geste anodin : son effet est bien plus impactant qu’il n’y parait. C’est d’ailleurs la somme de tous nos gestes quotidiens qui concède de grands résultats à notre cadre de vie.

Trier, c'est tout d’abord préserver les richesses naturelles. Les matériaux tels que l'aluminium, l'acier, le verre ou le plastique sont tous fabriqués à partir de ressources non renouvelables. En triant tous les emballages plastiques, les habitants ont la garantie qu’ils réintégreront le circuit de production d’autres emballages, évitant ainsi l’extraction de pétrole, gaz naturel, charbon, …

Un prélèvement très coûteux puisque extraire des matières premières nécessite parfois davantage d’énergie que celle utilisée lors du recyclage. Recycler, c'est aussi économiser de l’énergie !

Outre ses bénéfices environnementaux, cette question revêt aussi un enjeu de nature financière. En effet, aujourd’hui le coût du traitement d’une tonne de collecte sélective (emballages plastiques, métaux, papiers) s’élève à 4,95 €, contre 156 € pour une tonne d’ordures ménagères. Trier sur le territoire du Pays de Grasse est donc indispensable pour tenter de stabiliser le coût de leur gestion, et éviter de payer 30 fois plus cher leur élimination.

A l’heure où le poids de nos ordures ménagères s’élève à près de 34 858 tonnes sur le territoire du Pays de Grasse, une marge de manœuvre importante est à la portée de tous. Saisissons-nous de cette opportunité pour bénéficier de tous les avantages qu’offre le tri de vos emballages plastiques !

Aujourd’hui, plus de doutes : trier est un geste simple qui bénéficie à tous !



 

flyer consignes tri bd 1


La déchetterie


L'accès à la déchetterie de Peymeinade, située à Picourenc, est gratuit jusqu'à 3 tonnes par an pour tous les particuliers résidant sur le territoire du SIVADES.
La déchetterie accepte la plupart des déchets, même dangereux, à l'exception des déchets médicaux ou radioactifs.



Première visite

 


Vous devez être munis de :

Pour les particuliers : d'une pièce d'identité, d'un justificatif de domicile et du certificat d'immatriculation de votre véhicule.

Pour les professionnels : d'une pièce d'identité, d'un certificat d'identification de l'entreprise, d'un justificatif de localisation (taxe professionnelle), et d'un certificat d'immatriculation du véhicule.


Les documents originaux devront, impérativement, être accompagnés d'une copie.


 


Les encombrants


 

La mairie de Peymeinade assure l'enlèvement des encombrants à domicile sur simple appel téléphonique, les jeudis. Prévoir un délai de quelques jours.

Tél. : 04 93 66 20 64

Inscription à la Newsletter


DIRECTION DE L'AMÉNAGEMENT ET DE L'URBANISME

Mairie de Peymeinade
11, Bd du général de Gaulle
06530 Peymeinade 

Email : secr-urba@peymeinade.fr
Tel : 04 93 66 62 33

Ouvert au public les lundis, mercredis et vendredis de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h00.